Épilation avancée VENUS VERSA

vve_rollup_hairremoval_july2016_frenchRéduction permanente de la pilosité

COMPRENDRE  l’épilation

La photoépilation  est une solution plus efficace que les anciennes méthodes telles la cire, la crème dépilatoire ou le fastidieux rasage.

Formée depuis 2001, après plusieurs années d’attente des meilleures technologies et de nombreux essais/erreurs, j’ai opté pour ce type de laser unique offrant un traitement des mieux adaptés aux différents types de peau pour plus de sécurité et d’efficacité.

Le Venus versa utilise des technologies de pointe  , qui permettent d’épiler les poils non désirés, davantage en douceur qu’avec les autres méthodes.

La technologie d’impulsion carrée joint la performance des lasers, la sécurité et le confort des IPL. Du jamais vu dans l’industrie!

Fournissant plus d’énergie que d’autres dispositifs, la technologie SmartPulse assure une production constante à travers deux applicateurs pour mieux traiter les cibles spécifiques.

 Au sujet du TRAITEMENT

Avec un niveau élevé d’énergie lumineuse combinée avec une répartition de la chaleur à plusieurs follicules pileux, VENUS VERSA est à des années lumière d’avance sur les autres procédures existantes. Par une pénétration plus profonde dans le derme, le pigment (cette fameuse mélanine située le long de la tige du follicule) est ciblé , sans endommager les tissus environnants., . Ainsi, nous causons une destruction thermique empêchant la pousse du poil ou créant ainsi l’élimination du poil. Une fonction de refroidissement garantit la protection de la peau contre la chaleur et assure un niveau de confort supplémentaire.

Est-ce que n’importe qui peut suivre les traitements?

Ayant bien saisi comment fonctionne la photoépilation, il est facile de comprendre les principes de base qui nous permettent de déterminer si l’on peut suivre des traitements d’épilation au laser.

Puisque la lumière est attirée par le pigment, on ne peut traiter les poils blonds, blancs ou roux, ayant peu ou pas de pigments. De plus, puisque la peau bronzée contient énormément de pigments, la technique ne sera pas efficace sur les peaux bronzées, car  les pigments de la peau seront visés  avant d’aller chercher ceux contenus dans le poil. Il faudra donc attendre environ 4 semaines après la dernière exposition au soleil ou même en cabine avant de pouvoir commencer les traitements (de même pour les crèmes autobronzantes). L’efficacité n’est optimale  que lorsque le poil est dans sa phase anagène; on peut comprendre que les poils qui ont été épilés à la cire ou même à la pince ne pourront être traités au laser avant un délai de 6à 8 semaines après la dernière épilation, car ces types d’épilation éliminent le bulbe du poil que l’on veut retrouver principalement dans cette phase du poil. C’est aussi pour cette raison que nous devons attendre 6 à 8 semaines entre les traitements.

esthetique-detente-beaute-marie-claude-couturier-granby-institut-esthederm-peaux-soins-traitements-soleil-seche-grasse-vitamine-creme-intensif-intensive-benefice-adaptasun-oxypeeling-peeling-nutrition-solaire-estherme-solaire-visage-traitement

Nombre de traitements?

Le nombre de traitements nécessaires varie pour chaque personne selon son type de peau et selon la densité et l’intensité de la coloration du poil à éliminer. L’épilation  peut nécessiter de 8 à 10 traitements au maximum, mais peut donner des résultats satisfaisants après 3 ou même 4 traitements.

Comment savoir si les traitements que je reçois sont efficaces et sécuritaires ?

Il est facile de se perdre parmi les différents instituts qui offrent ce service, mais surtout, il est facile de faire confiance à n’importe qui. Il faut savoir que la photoépilation  ne peut être prise à la légère et qu’il y a plusieurs façons de savoir si on est au bon endroit. Il faut d’abord s’assurer que nos conditions médicales, notre exposition au soleil et notre type d’épilation, sur la région à traiter, ont été bien évalués par l’esthéticienne ou le professionnel qui s’apprête à donner le traitement. Il faut également s’assurer qu’on a bien pris le temps de connaître notre phototype de peau, généralement identifiée par la réaction de notre peau face au soleil, pour ainsi établir les bons paramètres de l’appareil pour un traitement plus efficace. Il faut également s’assurer qu’on nous a bien expliqué les procédures postopératoires, mais surtout qu’on a pris le temps de répondre à toutes nos questions.

 

VENUS VERSA s’adresse à tous types de peaux et peut traiter toutes les régions du corps mises à part la région sourcilière, celle-ci étant beaucoup trop rapprochée de l’oeil. Cependant, cette technologie n’est pas recommandé pour les poils blonds, blancs ou roux puisque ces types de poils ne contiennent pas assez de pigments pour un résultat assez efficace. En général, la réussite du traitement dépendra en grande partie du diagnostic de votre type de peau fait par le professionnel qui s’apprête à vous donner le traitement. L’ajustement des bons paramètres, pour un traitement efficace, dépendra de ce diagnostic.

Oui, mais est-ce que ça fait mal ?

La tolérance à la douleur est très différente d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent ressentir un léger inconfort pendant le traitement et d’autres pas. De plus, certaines parties du corps sont plus sensibles que d’autres. mais, en général, le traitement se tolère bien.

Est-ce qu’il y a des effets secondaires ?

Les effets secondaires sont généralement inexistants. Des rougeurs ou des petites enflures autour de chaque follicule sont les effets désirés après le traitement, qui peuvent duré de quelques minutes à quelques heures… mais rien de plus. Ceux-ci nous indiquent que le traitement a été efficace.

Alors, méfiez-vous de tout ce qui se fait sur le marché. Renseignez-vous toujours à savoir quel type d’appareil 0n utilise lors de vos traitements tion efficace, mais surtout sécuritaire.

Différence entre un laser et la lumière pulsée (IPL)

L’épilation de longue durée séduit de plus en plus de par son efficacité (plus de 80 % des poils sont détruits) et de par la rareté de ses complications. L’énorme part de marché de ce secteur attire toutes les convoitises et nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à nommer leur technique « épilation laser », à afficher un faible nombre de séances et à prétendre à une épilation définitive.

Les lasers sont des sources de lumière très particulières, car ils émettent une seule longueur d’onde, dans une seule direction, permettant d’obtenir une tache lumineuse très petite et, par conséquent, très intense

Efficacité dans une épilation durable:

.Depuis plus de 5 ans, les publications en matière d’épilation à la lumière pulsée leur reconnaissent une bonne efficacité, sous réserve d’une bonne formation du personnel opérant, du respect des indications et des contre-indications, et d’avoir un appareil soumis aux normes du CE médical. Cependant, au vu de la quantité d’appareils bas de gamme sur le marché, le patient peut être amené à payer un nombre de séances conséquent et pire désépaissir sa pilosité jusqu’à obtenir un long duvet blanc sur la partie dite épilée par manque de puissance de l’appareil).

Ne croyez pas les écriteaux :

En premier lieu, il n’existe toujours pas en 2016 une épilation durable digne de ce nom pour les poils blancs, roux et blonds (à part la fastidieuse épilation électrique). Seuls les poils bruns ou noirs sur tout type de peau peuvent bénéficier de l’épilation laser ou par lampe flash.

Une lampe flash ne peut pas prétendre épiler tous les phototypes (les peaux bronzées à noires doivent à tout prix éviter cette technique : risque important de décoloration de la peau), de même pour les lasers Alexandrite.